Sélectionner une page

Selon une étude publiée par l’Observatoire de la culture et des communications de l’Institut de la statistique du Québec, les Québécois consacrent une plus grande part de leur budget pour des services de télécommunication qui donnent accès à des contenus culturels.

Plus précisément, de 2010 à 2015, la facture des ménages québécois pour des services d’accès à Internet est passée de 358 $ à 451 $. Pour l’accès au câble et à d’autres services de télédistribution, le budget des Québécois est passé de 488 $ à 558 $ pour la même période.

Que signifient ces chiffres? Tout simplement que les Québécois ont modifié leur façon de consommer de la culture!

Le budget des ménages alloué à la culture et aux médias est demeuré stable durant les 5 ans de l’étude (2 700$). Or, selon l’étude,

« Ces constats permettent de faire l’hypothèse que les ménages québécois ont transféré vers les services de télécommunication les montants qu’ils dépensaient autrefois pour les produits culturels traditionnels (livres, CD, DVD, entrées au cinéma, etc.) »

Ça vous ressemble?

Vous vous reconnaissez dans ces statistiques : diminution des achats de produits culturels et augmentation des dépenses pour du contenu culturel dématérialisé? Ou vous aimeriez vous y reconnaitre lorsque vous aurez enfin accès à des services d’Internet Haute-Vitesse, de téléphonie résidentielle et de télévision offerts par CTAL, votre coopérative de télécommunication d’Antoine-Labelle?

Nous travaillons fort pour vous offrir les meilleurs services. Merci de votre patience!

M